The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Investors

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Classement international des secteurs d'activité les plus critiques

Évaluer la portée et la gravité d’une interruption dans les secteurs d'activité critiques

Ce rapport classe les sept secteurs les plus critiques en fonction de l’impact d’une perturbation. Il dresse également la liste des industries les plus critiques en termes d’impact financier et identifie les trois secteurs émergents dont la nature critique augmente au fil de leur expansion et de leur évolution.

Jusqu’à un certain point, ce que l’on qualifie de critique est subjectif, et dépend de la situation. Le fait qu’un secteur se classe juste devant un autre dans une liste qui rassemble les industries les plus critiques ne signifie pas grand-chose si c’est votre argent ou votre réputation qui est en jeu. Aujourd’hui, quasiment tous les secteurs s’appuient sur des systèmes critiques générateurs d’une valeur significative lorsqu’ils fonctionnent comme prévu, et d’importantes perturbations dans le cas contraire.

PARTAGEZ LE CLASSEMENT INTERNATIONAL DES SECTEURS LES PLUS CRITIQUES
Un panel international d’experts en infrastructures critiques a évalué les secteurs d'activité les plus critiques du monde entier. Votre secteur figure-t-il dans le top 5 ?

Mesurez le niveau critique de votre secteur en utilisant les mêmes critères et comparez votre classement

DÉFINIR LA NATURE CRITIQUE

Pour analyser ce qui rend un secteur critique, nous avons défini 15 critères englobant l’ensemble des impacts potentiels d’une indisponibilité des systèmes critiques et les avons pondérés en fonction de la gravité de l’impact. Ces critères ont ensuite été utilisés pour produire une grille qui a permis à notre panel d’experts mondiaux en infrastructures critiques d’attribuer des scores aux différents secteurs. Ces critères étaient :

  • L’impact d’une interruption imprévue sur la santé humaine
  • L’impact financier d’une interruption imprévue en termes de ventes et d’opportunités manquées
  • L’ordre sociétal dépendant de la disponibilité
  • L’impact environnemental potentiel d'une interruption imprévue
  • Une part importante des ressources de l’entreprise concernée et de ses filiales dépendant de la disponibilité
  • Le coût de la restauration, en incluant les réparations, le remplacement des actifs touchés et les mesures alternatives prises pendant l’interruption
  • L’immédiateté de l’impact
  • Les répercussions d’une interruption imprévue
  • La portée possible (locale, régionale, nationale, globale) des effets de l’interruption imprévue
  • Le classement subjectif de la nature critique du secteur
  • L’impact des dommages sur la réputation causés par l’interruption imprévue sur un marché compétitif
  • L’indisponibilité causant de la frustration et de la colère
  • Une interruption imprévue faisant courir le risque d’un scandale dans les médias ou l’opinion publique
  • La durée probable de l’impact (sur le plan des opérations et non de la réputation)
  • La priorité attribuée par le secteur à la disponibilité

Perspectives du secteur sur les systèmes critiques


Graham Oakes,
Fondateur et PDG d’Upside Energy

"Avec l’émergence des villes intelligentes, le public commence à envisager la ville comme un système de systèmes. La disponibilité, en particulier celle de l’énergie, est une priorité majeure pour les développeurs de villes intelligentes, car le système d’énergie est la base fondamentale sur laquelle repose le fonctionnement de tous les autres systèmes. Cette problématique, associée à l’étendue d’application relativement restreinte des initiatives de villes intelligentes, font de celles-ci un terrain idéal pour tester les technologies qui améliorent la fiabilité du réseau électrique, en confiant une part de la responsabilité de fiabilité à des systèmes distribués."

Glenn Uidam,
Directeur des Opérations - Equinix Australie, Equinix

"Les services numériques sont toujours connectés et fermement ancrés dans nos vies quotidiennes, que ce soit en tant que consommateur ou dans notre vie professionnelle. Pourtant, le monde connecté n’en est qu’à ses balbutiements et, si ces 10 dernières années nous enseignent une chose, c’est que cette interconnexion ne cessera de s’intensifier tout comme l’exigence de disponibilité. Au fil de cette évolution, les fournisseurs internationaux de cloud et de colocation tels qu’Equinix joueront le rôle de centres d’interconnectivité, en permettant aux entreprises de réagir rapidement, d’évoluer et de mettre en place de nouvelles solutions répondant aux dynamiques changeantes des marchés. Notre architecture de conception, nos procédures opérationnelles et le recours à de grands fournisseurs d’équipements comme Vertiv nous permettent d’assurer les plus hauts niveaux de disponibilité pour nos clients d’aujourd’hui, tout en posant les bases du monde de demain dans lequel la connectivité et la digitalisation seront de plus en plus présentes."

Omer M. Wilson
Directeur général Marketing, Digital Realty

"Une panne est tout simplement devenue inadmissible pour les fournisseurs de cloud et de colocation. Si l’on pense aux applications financières, commerciales et grand public critiques qui sont aujourd’hui dans le cloud, une temps d’arrêt critique peut avoir un impact considérable sur la confiance envers la marque et, à terme, sur les recettes de l’entreprise. De plus, la prolifération des services cloud et colocation et de leur utilisation s’accélère. Les nouveaux marchés et consommateurs toujours plus nombreux consultent des quantités croissantes de données, et les communications machine-machine s’intensifient avec l’Internet des objets et l’Industrie 4.0, si bien que la disponibilité des datacenters de cloud et colocation devient chaque jour plus essentielle."

Coût des interruptions
« L’impact financier d’une interruption imprévue » était l’un des critères les plus lourdement pondérés de la grille. EN SAVOIR PLUS


Les industries émergentes sont les plus critiques
Comme on l’a remarqué en abordant les villes intelligentes, certaines industries de notre analyse progressent rapidement et deviennent de plus en plus critiques au fil de leur évolution : les villes intelligentes, les services cloud et colocation, et les énergies alternatives. EN SAVOIR PLUS


Qu’y a-t-il de pire : avoir des problèmes pour pouvoir travailler ou ne pas pouvoir en parler sur les réseaux sociaux ?
L’un des facteurs pris en compte dans la grille de critères était le stress généré par une perturbation. EN SAVOIR PLUS

Conclusion

Si le monde est de plus en plus numérique, nous dépendons encore fortement des industries traditionnelles telles que les services publics, les transports en commun et les télécommunications, qui fournissent les services quotidiens dont nous avons besoin dans notre vie personnelle comme professionnelle.

Dans le même temps, la hausse de la numérisation a créé des interdépendances inédites entre des industries critiques. Dans tous les cas ou presque, un temps d’arrêt dans un secteur peut avoir un impact s’étendant bien au-delà de ce secteur. Une perturbation du réseau électrique peut avoir des répercussions sur tous les secteurs: des retards dans les transports ferroviaires et aériens perturbent le commerce, et une défaillance chez un hébergeur touche de nombreuses entreprises et provoque l’arrêt du service de streaming vidéo qui nous détend après une journée de travail.

Avec la progression de cette tendance et l’émergence de nouvelles industries critiques, les infrastructures critiques qui les soutiennent deviennent plus importantes que jamais. Tous les secteurs doivent continuer à investir dans les technologies, processus et services nécessaires pour que les systèmes critiques restent opérationnels. Nous ne pourrons sans doute jamais éliminer toutes les catastrophes naturelles ou empêcher l’erreur humaine, mais grâce à une planification et à des investissements judicieux, nous pensons que nous pouvons bâtir un monde où les technologies critiques fonctionnent en permanence.

MÉTHODOLOGIE

Ce classement non scientifique a été élaboré par notre équipe d’experts mondiaux en infrastructures critiques. Dans un premier temps, ils ont identifié 15 critères pour définir les systèmes critiques, puis attribué à chacun d’eux un coefficient de pondération pour créer une grille. Sur la base de cette grille, les panélistes ont ensuite attribué un score de 1 à 5 à chacun des 22 secteurs pour chaque critère. Une fois les pondérations appliquées à ces valeurs, un score agrégé a été calculé pour chaque secteur. Les moyennes de chaque industrie ont ensuite été calculées pour obtenir la liste des secteurs les plus critiques.

LES SECTEURS LES PLUS CRITIQUES : LES PANÉLISTES


Emiliano Cevenini

Emiliano Cevenini est vice-président ventes et développement des activités d'alimentation électrique pour Vertiv en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA). Emiliano a commencé sa carrière comme ingénieur en R&D avant de devenir chef de projet R&D en 1997. Il a ensuite occupé des fonctions de plus en plus élevées, notamment de responsable du marketing et technicommmercial, de responsable marketing produit et de vice-président des activités commerciales et marketing internationales. Depuis 2016, il dirige les activités de développement commercial de Vertiv sur des segments verticaux clés: transports, santé, réseaux intelligents et autres applications touchant au secteur du datacenter.

Tony Gaunt

Tony Gaunt est directeur général colocation, cloud et services bancaires et financiers de Vertiv en Asie. Tony est responsable du développement des activités de Vertiv sur les marchés asiatiques du datacenter, des services cloud et colocation et des services financiers, intégrant l'ensemble des technologies, produits et services de l’entreprise dans la région. Depuis qu’il a rejoint ce secteur en 1996, Tony a occupé des fonctions de plus en plus élevées au sein des ventes et de gestion des comptes stratégiques. Il a notamment été responsable des ventes au Royaume-Uni. En 2011, Tony a rejoint l’entreprise à la suite d’une acquisition. Il a occupé des postes nationaux en Australie avant de rejoindre l’équipe Asie en 2013 en tant que directeur des comptes cloud, colocation et internationaux.

Étienne Guerou

Étienne Guerou est vice-président des services industriels de Vertiv en Asie. Basé à Singapour, Étienne a une riche expérience du secteur industriel. Sous son leadership, l’activité industrielle en Asie a été multipliée par quatre au cours des trois dernières années. Vertiv est maintenant bien implantée en Corée et a déjà fait des incursions sur plusieurs marchés comme en Malaisie, Indonésie, au Vietnam et aux Philippines. Il a également joué un rôle primordial dans la mise en place de l’équipe produits et solutions techniques industrielles basée à Kuala Lumpur, qui a été essentielle pour la réussite de Vertiv dans la région.

Robert Linsdell

Robert Linsdell est le directeur exécutif de Vertiv en Australie et en Nouvelle-Zélande. Robert a plus de vingt ans d’expérience dans des secteurs axés sur les technologies, comme les télécommunications, les équipements électroniques et les revêtements poudre. Robert a par ailleurs occupé des fonctions de direction au sein du European Council of the Paint, Printing Ink and Artists' Colours Industry (CEPE), d’Intellect UK et de l’European institute of Printed Circuit Institut (EIPC). Robert et son équipe s’attachent à aligner les stratégies informatiques et commerciales de leurs clients de manière à réduire les coûts énergétiques de façon durable et innovante. Robert est intervenu lors de conventions internationales, notamment pour la China Printed Circuit Association (CPCA) à Shanghaï, au Semicon en Europe, à l’Internepcon aux États-Unis, en Europe et au Japon, et à la Conférence des directeurs informatiques de Gartner et au Forum de l’Innovation de Sydney.

Tom Nation

Tom Nation est vice-président et directeur général des services pour systèmes d’alimentation de Vertiv en Amérique du Nord. Tom a rejoint l’entreprise en 2011 et a plus de 20 ans d’expérience dans la direction d’équipes de services techniques qui aident les entreprises à maintenir la disponibilité et les performances de leurs infrastructures électriques critiques sur lesquelles reposent les datacenters, les réseaux de communication et les installations commerciales et industrielles. Tom est membre de plusieurs organisations professionnelles comme l’InterNational Electrical Testing Association (NETA), l’Institute of Electrical and Electronics Engineering (IEEE), et la National Electrical Contractors Association (NECA).

Peter Panfil

Peter Panfil est vice-président de l'alimentation électrique globale chez Vertiv. Il a près de 38 ans d’expérience dans les contrôles intégrés et l’alimentation. Sa mission consiste à appliquer les technologies d’alimentation et de contrôle les plus récentes à des topologies éprouvées et émergentes afin de proposer des systèmes d’une disponibilité et d’une efficacité optimales pour les applications critiques. De plus, Peter s’associe à des groupes de clients pour intégrer les tendances de l’industrie au développement des nouveaux produits. Il a rejoint l’entreprise en 1994 et a occupé plusieurs postes de gestion, notamment ceux de vice-président Ingénierie et de vice-président et directeur général Alimentation CA, avant de devenir vice-président de l'alimentation électrique globale.

Jack Pouchet

Jack Pouchet est vice-président Développement commercial chez Vertiv. Basé en Californie du sud, Jack travaille en étroite collaboration avec de grands OEM, des propriétaires et des opérateurs de grands datacenters, ainsi qu’avec d’importantes entreprises d’ingénierie critique, afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle et commerciale quotidienne tout en assurant la fiabilité, la résilience et la disponibilité des systèmes. Jack apporte plus de 20 ans d’expérience dans les alimentations électriques OEM, la production et la distribution d’électricité, ainsi que dans la vente et le marketing de produits d’alimentation : il a donc une vision unique et globale de toute la chaîne CA et CC.

Jun Michael Tian

Jun Michael Tian est directeur général marketing pour la Grande Chine. Son rôle consiste principalement à analyser les tendances du marché, à comprendre les besoins des clients et à apporter des conseils sur les produits. Il dispose de 18 années d’expérience dans le secteur des datacenters. Il a rejoint l’entreprise en tant qu’ingénieur R&D spécialisé dans les onduleurs et a occupé des postes à responsabilités de plus en plus importantes. Michael est titulaire d’une licence en systèmes électriques et d’un master en électronique de puissance, obtenus à l’Université Tsinghua (Pékin, Chine). Il détient également un EMBA de la China Europe International Business School.

Jean-Baptiste Trollé

Jean-Baptiste Trollé est vice-président des ventes et du marketing industriels internationaux pour Vertiv. Il a commencé sa carrière dans le secteur de la vente avant de passer à la gestion de produits. Il a ensuite rejoint l’entreprise lors d’une acquisition, et a occupé des fonctions de plus en plus élevées à l’international. En 2013, il a pris la direction des opérations de vente avant de devenir vice-président des ventes et du marketing industrielles internationaux.

Vous souhaitez discuter des besoins critiques de votre secteur?

INVESTORS
Présentation
IMPartner Link Test

Langue & Localisation