The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Investors

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Comment les consommateurs bénéficient-ils concrètement de l’infrastructure Edge

Robert Linsdell •

À présent, pour ceux d’entre vous qui ont suivi ma série d’articles sur la périphérie du réseau, vous devriez savoir de quoi il s’agit, comment elle peut et doit s’appliquer à une stratégie informatique hybride, et comment sa simplicité peut permettre la mise en place d’un réseau distribué facile à utiliser pour les entreprises.

Je crois qu’il est temps de s’intéresser à des exemples concrets en Australie et en Nouvelle-Zélande pour découvrir comment les entreprises profitent de l’informatique de périphérie (« edge computing »).

Exercice en périphérie

Le premier club Fitness First a ouvert ses portes en Australie en 2000, et l’entreprise compte à présent 240 000 membres dans les 65 clubs répartis dans tout le pays.

À Barangaroo (Sydney), l’entreprise a ouvert sa toute première salle dédiée au corps et à l’esprit : le Space Studio. Celui-ci propose des cours de hot yoga de 90 minutes à 35 degrés. Des tapis chauffants spécifiques sont directement installés au plafond et sur les murs de la salle. Or cette installation se trouve juste à côté de l’endroit où l’infrastructure informatique devait être installée.

Ceux d’entre vous qui travaillent avec une infrastructure informatique viennent peut-être de tiquer : la fraîcheur est mieux adaptée aux datacenters et autres installations informatiques et ne sont pas conçues pour résister à ce genre de température.

Heureusement, le matériel de refroidissement peut gérer ce genre de problème, même si le thermostat doit être monté d’un cran au cours de ces périodes. Cependant, l’ambiance unique que recherchent ceux qui participent à ces cours de yoga serait facilement perturbée par le bruit supplémentaire de ce système.

La salle avait besoin d’une armoire de confinement qui pourrait accueillir son matériel informatique sans affecter l’expérience positive recherchée par ses membres.

Le SmartCabinet™ de Vertiv s’est avéré être la solution idéale pour offrir l’environnement informatique intensif dont la salle avait besoin. Le SmartCabinet est un datacenter mono-rack entièrement intégré qui inclut la protection électrique, la distribution électrique, le refroidissement, la surveillance et la gestion des infrastructures.

Un seul code produit, livraison le lendemain et moins d’une journée d’installation. Il s’insère facilement dans les petits espaces de la salle et offre une unité autonome qui comprend les commutateurs, l’alimentation de secours, la climatisation et un accès à distance.[TS1]

Il vous faudra peut-être plus de 48 heures pour retrouver la forme, mais c’est tout le temps qu’il a fallu pour que Fitness First profite de résultats informatiques dans cette salle, la durée de déploiement nécessaire pour ce genre de dispositif de périphérie étant extrêmement réduite par rapport aux déploiements de datacenters traditionnels.

Périphérie du réseau haut débit néozélandais

Chorus est la plus grande entreprise d’infrastructure de télécommunications en Nouvelle-Zélande. Elle met en place et entretient le réseau de téléphonie fixe du pays. De nombreux opérateurs téléphoniques et haut débit proposent des produits et services innovants via ce réseau, ce qui en fait un élément central du réseau informatique de la Nouvelle-Zélande.

En Nouvelle-Zélande, comme dans de nombreux autres pays, les entreprises abandonnent en masse l’hébergement de leur propre infrastructure informatique pour se tourner vers le cloud. Cependant, elles ont encore besoin de sites de secours et de reprise d’activité après sinistre, ce qui s’est avéré encore plus vrai après les récents séismes dont a souffert le pays.

Ce changement se traduit également par une augmentation de la puissance de calcul nécessaire à la périphérie des réseaux Chorus. Les Néozélandais sont habitués à une connectivité haut débit, et donc de nombreuses données doivent être déplacées, analysées et stockées.

Pour répondre à la demande croissante en termes de données et de haut débit, Chorus installe 20 000 km de chemin de câbles de fibre optique dans tout le pays. Cette installation terminée composera le réseau Ultra-Fast Broadband (UFB), pendant du NBN australien.

Plus de 600 échanges physiques disponibles dans tout le pays et fournissant des services d’hébergement avancés sont intégrés à ce réseau. Les échanges téléphoniques du Mont Eden sont au cœur de ce réseau, et c’est là que nous intervenons.

Vertiv a installé une solution SmartAisle™ à 16 racks (comme le SmartCabinet que nous avons abordé plus haut, mais en plus imposant) pour les échanges du Mont Eden, et ce dispositif offre toute l’infrastructure nécessaire à une installation à 1000 racks, mais sans les longs délais de conception et de réalisation.

Chorus bénéficie ainsi de la flexibilité nécessaire pour déployer des solutions évolutives et pour connecter plusieurs datacenters multilocataires. Sur les sites plus petits, nous pouvons également installer le SmartCabinet pour fournir les mêmes résultats à plus petite échelle.

Parmi d’autres études de cas Vertiv, une grande entreprise d’équipement sportif qui avait besoin de concevoir un datacenter pour reprise après incident indépendamment de son site de production. Elle a choisi Vertiv SmartRow qui se situe à mi-chemin entre les produits SmartCabinet et SmartAisle. Passer par un datacenter traditionnel aurait nécessité une configuration à 3 racks avec faux-plancher, climatisation des locaux et autres installations complexes, pour un coût total dépassant les 100 000 dollars par rapport à SmartRow, dont le coût est bien inférieur à ce montant.

Les avantages combinés de ne pas avoir à ériger une installation dédiée ont permis au client de profiter d’un site prêt en quelques semaines plutôt qu’en plusieurs mois. Un autre avantage est que le datacenter modulaire pouvait être considéré par l’entreprise comme une ‘ressource stratégique IT qui s’amortit’ plutôt que comme un lieu nécessitant l’injection de capital.

Une autre entreprise à capitaux propres comptant environ 20 personnes cherchait à libérer une pièce qui était auparavant utilisée pour les communications professionnelles. Lorsque vous cherchez à libérer de l’espace, construire une autre salle informatique semble contre-productif, en particulier dans une tour de bureaux située dans un centre d’affaires où l’espace est précieux. De plus, ce bâtiment n’avait pas non plus accès à la ventilation extérieure pour les systèmes de refroidissement.

À la place, nous avons installé SmartMax, qui est un datacenter à freecooling dans un rack entièrement surveillé, intégré en usine et expédié prêt à être installé. Il offre l’avantage d’un minimum de perturbation pour les communications et l’environnement de travail de l’entreprise. Le client avait mis à niveau son infrastructure informatique vers une solution hyperconvergée, qui a l’avantage principal d’occuper moins d’espace physique tout en fournissant une puissance de traitement plus élevée. Le SmartMax héberge cette solution confortablement tout en éliminant le besoin de construire une pièce dédiée.

Où se situe votre entreprise par rapport au Edge ?

Les exemples précédents ne sont que quelques unes des façons dont l’Edge computing peut vous offrir des avantages concrets et une solution unique pour des besoins informatiques spécifiques. Pensez à votre propre entreprise : comment pourriez-vous utiliser la technologie de périphérie à son avantage ?

Ne manquez pas mon dernier article de cette série sur la technologie de périphérie dans lequel j’examinerai l’économie de la périphérie et m’intéresserai particulièrement à la façon dont investir dans une infrastructure de périphérie peut avoir un impact positif sur votre rentabilité.

Jetez un œil aux études de cas officielles du Space Studio et à Chorus New Zealand pour en savoir plus sur la façon dont ces entreprises utilisent la technologie edge.

INVESTORS
Présentation
IMPartner Link Test

Langue & Localisation