The page you're viewing is for French (EMEA) region.

Investors

The page you're viewing is for French (EMEA) region.

4 manières de faire des économies dans votre datacenter

Tom Nation •


Quand le coût moyen d’une coupure en datacenter atteint 9 000 $ par minute, la première chose à faire est évidemment d'éviter qu’un tel événement se produise. Heureusement, il existe quatre manières de faire des économies en aidant votre entreprise à éviter les indisponibilités tout en optimisant les performances.

1. Prévoyez la mise en service de votre installation

Toujours plus complexes, les systèmes présentent aujourd’hui plus de risques de problèmes pouvant entraîner des pannes coûteuses pour vos installations. La mise en service contribue à identifier et corriger les défauts majeurs qui se dissimulent dans la conception, l’installation et le démarrage. Pour optimiser encore la disponibilité, la mise en service vérifie et prouve que tous les systèmes critiques – alimentation, refroidissement et automatisation des bâtiments – fonctionnent ensemble et composent un dispositif parfaitement intégré.

La mise en service contribue également à réduire les coûts de cycle de vie des installations. Le processus de mise en service améliore les opérations système tout en fournissant des données de référence utilisables pour maintenir des performances optimales. Lorsque les systèmes sont optimisés, ils ne sont pas seulement plus fiables, ils sont aussi plus efficaces. Les activités de mise en service peuvent contrôler le bon fonctionnement d'aspects d’efficacité qui font partie intégrante de la conception du système.

Avec une mise en service, le déploiement du datacenter enregistre souvent moins de retards que dans le cadre d’une approche traditionnelle, ce qui augmente ses chances d’être livré dans les temps et sans dépasser le budget. Non seulement vous observerez plus rapidement un retour sur votre investissement, mais vous réduirez également les coûts d’exploitation et de maintenance tout au long du cycle de vie de vos installations.

2. Optimisez les performances du système électrique

Les domaines d'amélioration révélés par une analyse de votre système électrique peuvent vous aider à relever des défis importants dans votre datacenter, comme la hausse des exigences de disponibilité, les déplacements et les regroupements, l'augmentation de la densité énergétique et électrique, et la conformité réglementaire.

En évaluant l’ensemble de votre équipement électrique, vous pouvez identifier les composants et les branchements défectueux avant qu’ils ne perturbent vos activités, et identifier les lacunes dans la maintenance de l'équipement. De plus, des services d'ingénierie tels que les études de court-circuit et de coordination ou l'étude des arcs électriques, contribuent à renforcer la sécurité et la conformité du lieu de travail.

Un environnement professionnel conforme à toutes les normes en vigueur ne vous aide pas seulement à éviter les amendes et les pénalités d’organismes comme l’OSHA (Administration américaine de l’hygiène et de la sécurité professionnelles) et la NFPA (Association américaine de protection contre les incendies), il minimise les menaces pouvant entraîner de graves dommages matériels et de lourdes pertes de productivité.

En fin de compte, l'évaluation des systèmes électriques produit une analyse détaillée permettant de recommander des mesures correctives et des stratégies de réduction des risques, afin d'améliorer de façon rentable la fiabilité et la disponibilité de votre datacenter.

3. Améliorez l’efficacité thermique

Une approche moderne du refroidissement peut réduire les dépenses énergétiques et améliorer l’efficacité de vos installations. Dans un datacenter classique, le refroidissement représente 38 % de la consommation énergétique totale. Par conséquent, si vous souhaitez avoir un impact réel sur votre consommation d'énergie, vous pourrez obtenir un retour rapide sur investissement en vous attaquant en priorité au système de refroidissement.

En localisant et en corrigeant les problèmes tels que les points chauds et les défauts de circulation de l’air, vous faites un premier pas essentiel vers la réduction de votre consommation d'énergie. Vous pouvez ensuite mettre en œuvre des technologies à vitesse variable et des contrôles intelligents pour améliorer encore l’efficacité de votre dispositif. Ces technologies peuvent mettre à niveau votre équipement existant pour le moderniser.

Grâce aux technologies à vitesse variable, comme les ventilateurs EC et les moteurs à vitesse variable (VSD), vous pouvez modifier la vitesse de vos ventilateurs de refroidissement existants en fonction de la charge informatique à refroidir. Réduire la vitesse du ventilateur, c’est cesser de dépenser de l'énergie pour un refroidissement dont votre équipement n'a pas besoin. En ajoutant des contrôles intelligents, vous pouvez mettre vos unités de refroidissement en réseau afin qu’elles fonctionnent en coordination. Vous évitez ainsi les situations de conflit, dans lesquelles une unité refroidit tandis que l'autre réchauffe.

Corriger les situations qui gaspillent l’énergie et consommer uniquement ce qui est nécessaire pour assurer la disponibilité des systèmes critiques peut considérablement réduire la facture d'énergie sans aucun impact sur la disponibilité de vos installations.

4. Protégez votre système d'alimentation d’urgence

L’impact d'une panne électrique est tentaculaire, si l’on envisage les dommages potentiels subis par les données et l'équipement, la perturbation des activités, le coût des mesures de correction, les ramifications légales et la dégradation de l’image de marque et de la réputation. Dans une étude conduite en 2016 par Ponemon Institute, le coût moyen d’une panne du datacenter dépassait les 740 000 $ et le montant maximal enregistré était de plus de 2,4 millions $. Éviter ces coûts considérables est une simple question de prévention.

Un programme régulier de maintenance préventive, mis en œuvre par des techniciens experts, permet d'assurer la fiabilité maximale de l’équipement du datacenter, en incluant les batteries, les alimentations sans interruption (ASI) et le réseau de distribution électrique. D’ailleurs, dans une étude ayant analysé plus de 185 millions d’heures de fonctionnement d’ASI, la fiabilité de l’unité (mesurée grâce au temps moyen écoulé entre deux pannes, ou MTBF) augmentait avec le nombre de visites annuelles de maintenance préventive.

Les problèmes techniques sont détectés dès leur stade embryonnaire par une maintenance préventive régulière. L’inspection et l’analyse systématiques vous permettent de corriger ces problèmes et de garantir la disponibilité d’une alimentation de secours le moment venu, afin d'éviter les interruptions imprévues et coûteuses.

Pour en savoir plus sur les services critiques pour datacenter et comprendre tout l’intérêt d’un partenaire technique expérimenté, rendez-vous sur VertivCo.com/Services.

INVESTORS
Présentation
IMPartner Link Test

Langue & Localisation